L’histoire des secrétaires

De nos jours, on entend parler que de la secrétaire, mais au XIXème siècle, on ne connaissait que LE secrétaire. Rappel de l’histoire d’un métier qui a bien changé !

Les hommes dominaient.

Au XIXe siècle, la croissance est foudroyante. La révolution industrielle est une manne incroyable. Des emplois se créent chaque jour dans la comptabilité, mais aussi dans les métiers de l’écriture. De nombreux secteurs embauchent à tout va, surtout dans les banques et les administrations. À l’époque on appelait ce métier «commis aux écritures». Les hommes étaient partout.

En France, les femmes investissent en premier le secteur des télécommunications : PTT, les Postes , téléphones et télégraphes. Elles sont ainsi plus de 5000 à avoir un brevet et postuler à cette administration en 1894.

Au début du XX siècle, la machine à écrire fait son apparition. Les choses vont alors aller très vite, on assiste alors à la naissance de la sténodactylo.

Le métier de dactylo

La dactylographe tape à longueur de journée, des lettres, des rapports. Mais il faut être adroite, taper très vite et sans fautes surtout.
le métier de dactylo devient à la mode.

Les premières machines sont bien rudimentaires. Elles n’offrent, en effet aucune possibilité de corriger une coquille ou d’ajouter un mot dans le texte. Dans la plupart des cas, c’est toute la page qu’il fallait refaire en cas d’anomalie.

Apparition de la secrétaire

C’est véritablement dans les années 1920 que le mot secrétaire est dans toutes les bouches. Il faisait alors fière allure d’entendre ce mot dans les administrations. D’ailleurs, en 1950, cette fonction faisait partie des idéaux féminins.

La secrétaire est bien habillée et gracieuse. Elle apporte le café, le débarrasse et s’occupe de rendre le bureau accueillant et reposant. Les patrons prennent, à cette époque, du plaisir à présenter ces employées comme «leurs» secrétaires car c’est la preuve que leur entreprise fonctionne et qu’ils ont les moyens d’embaucher une assistante.

La secrétaire de nos jours

Bien de l’eau a coulé sous les ponts. Il n’y a presque plus d’hommes secrétaires.

Le métier de dactylo a finalement disparu.

Désormais les secrétaires disposent d’un ordinateur et elles sont toujours accessibles. De nombreux patrons seraient bien embarrassés s’ils venaient, ne serait-ce qu’une journée, à se séparer de leurs assistantes. Toutes les entreprises en emploient désormais. Il s’agit d’un métier incontournable, à la base de toutes les compagnies.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close